WAUQUIEZ plie devant le Front National par peur de perdre sa majorité

Communiqué du groupe Front National – 23 juin 2016

Logo IsabelleLe matador au blouson rouge vient d’effectuer une belle reculade sur le rapport concernant la « modification du Règlement intérieur ».

Après que le Groupe Front National, par l’intermédiaire de son Président Christophe BOUDOT, ait déposé une demande, de droit, de vote à bulletin secret, Laurent WAUQUIEZ, après avoir fait le décompte de ses troupes a préféré retirer le rapport incriminé plutôt que de se voir mettre en minorité, à peine six mois après son élection à la Présidence de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

Ce n’est plus une retraite pour celui qui vient de frôler la déroute, c’est une débâcle. WAUQUIEZ le pur, WAUQUIEZ le dur, se retranche désormais prudemment derrière la constitution d’une commission « théodule », lui qui triomphant il y a quelques mois n’avait pas souhaité associer les autres groupes à la rédaction du Règlement intérieur comme il est souvent d’usage. Lire la suite

Vœu du FN : Pour la maintenance et la fermeture à terme des barrages les plus dégradés et les plus anciens

Vœu du FN, suivi de sa présentation (vidéo) par Alexis Jolly – 23 juin 2016

Logo IsabellePour la maintenance et la fermeture à terme des barrages les plus dégradés et les plus anciens

Exposé :

Certains de nos barrages de haute montagne ont été construits juste avant-guerre comme le barrage du Chambon, construit en 1935, d’autres juste après comme le barrage de Tignes, construit en 1952.

Le béton n’est pas un matériau éternel. Il se dégrade rapidement, notamment pour cause d’alcali-réaction. A Grenoble, il existe la tour Perret, construite en 1925 et interdite d’accès depuis des années pour cause de dégradation avancée. A côté de notre siège régional, nous avons les autoponts de l’A7, construits dans les années 60, qui partent en lambeaux au point de voir apparaître les ferraillages.

Or, les problèmes liés aux barrages sont bien plus nombreux que l’on ne pense. La rupture de la montagne au droit du barrage de Malpasset en 1959 a fait 420 morts et dévasté Fréjus. En 1963, en Italie, la montagne s’est littéralement déversée dans le lac entrainant la mort de 1 700 personnes par submersion du barrage. En 1985, le barrage de Val de Stavan, toujours en Italie, s’est rompu pour défauts de conception et de réalisation avec 300 morts à la clé. Tous pays confondus, 45 accidents graves avec mort d’homme se sont produits durant les 60 dernières années. De tels accidents peuvent également se produire dans notre Région. Lire la suite

Vœu du FN : Motion de soutien à la profession des artisans bouchers charcutiers de la Région Auvergne – Rhône-Alpes

Vœu du groupe, suivi de sa présentation (vidéo) par Antoine Mellies – 23 juin 2016

Logo IsabelleMotion de soutien à la profession des artisans bouchers charcutiers de la Région Auvergne – Rhône-Alpes

Exposé :

La filière des artisans bouchers charcutiers d’Auvergne – Rhône-Alpes, et particulièrement les petites structures, sont gravement mises à mal par l’alourdissement des normes européennes et leur position vulnérable vis-à-vis des équarisseurs. En effet, la détection le 23 mars 2016 d’un cas de vache folle (ESB) dans les Ardennes a motivé une décision d’exécution de la Commission européenne quant à la modification du statut de la France comme « pays à risque contrôlé ». Ce statut contraint la profession, de stocker les colonnes vertébrales et les os à moelle dans des bacs différents, dans l’attente de leur collecte par les sociétés d’équarrissage. Si cette réglementation européenne relative à la vache folle peut répondre à des impératifs de santé publique au profit des consommateurs, il est anormal de faire peser l’ensemble des coûts afférents au respect de cette réglementation, sur les artisans bouchers. Lire la suite

Vœu du FN : Pour que l’Etat se mobilise en faveur des viticulteurs du Haut-Beaujolais, sinistré par la tornade de grêle du 27 mai 2016

Vœu du groupe, suivi de sa présentation (vidéo) par Christophe Boudot, président du groupe  – 23 juin 2016

Logo IsabellePour que l’Etat se mobilise en faveur des viticulteurs du Haut-Beaujolais, sinistré par la tornade de grêle du 27 mai 2016

Exposé :

Dans la nuit du 27 au 28 mai dernier, d’énormes rafales de pluie et de grêle mêlées se sont abattues sur le vignoble Beaujolais, notamment à Chiroubles, Fleurie et Morgon. Si heureusement aucune victime n’est à déplorer, il n’en demeure pas moins que cette tornade de grêle a détruit près de 1000 ha de vignes et menace directement la survie d’une centaine d’exploitation.

Dès le lendemain matin, les viticulteurs, qui pour certains d’entre eux ont tout perdu, se sont tournés vers les pouvoirs publics pour solliciter une aide d’urgence afin de sauver leurs exploitations et avec elles le dynamisme économique des villages.

Il y a urgence, l’Etat ne peut rester insensible à la détresse des viticulteurs dont beaucoup d’entre eux ne peuvent plus s’assurer et ne pourront pas passer l’année sans une aide directe. Lire la suite

Rapport d’observations définitives de la Chambre régionale des comptes

Intervention de Gabriel de Peyrecave – 23 juin 2016

  • ERAI Shanghai
  • ERAI Association
  • Gestion de la Région Rhône-Alpes 2010 à 2014 et construction du nouvel hôtel de Régio

En Assemblée plénière, Gabriel de Peyrecave a pointé les manquements de la politique régionale de gauche et de droite concernant ERAI et la construction du nouveau siège de la Région à Lyon :


Gabriel Peyrecave (FN) sur les dérapages régionaux par FNRhoneAlpes

Élaboration du plan régional de prévention et de gestion des déchets

Explication de vote par Muriel Coativy – 23 juin 2016

Rapport n° 560

En Assemblée plénière, Muriel Coativy s’est prononcée sur l’élaboration par la Région du plan régional de prévention et de gestion des déchets :


Muriel Coativy (FN) sur la gestion régionale… par FNRhoneAlpes

Lycées privés : investissement dans les lycées privés

Explication de vote par Isabelle Surply – 23 juin 2016

Rapport n° 557


Isabelle Surply (FN) sur les lycées privés par FNRhoneAlpes

Monsieur le Président, chers collègues,

Bien sûr que nous sommes pour ce rapport !

Quelle chance, les lycées privés sous-contrat Auvergnats enfin subventionnés à la même hauteur que les Rhônalpins !

Peut-être auront-ils la chance de bénéficier de vos super-portiques avec leur super-pouvoirs ! Ha non pardon, ce ne sont plus des portiques mais des badges… (Bon, ça, c’est un peu comme le Pass-Contraception, vous le conservez mais vous en changez le nom !) Pardon, pardon, je m’égare, revenons-en à notre rapport : Quelle chance ont-ils tous ces lycées de vous avoir. Vous allez peut-être ENFIN utiliser toutes ces subventions pour tenter de pallier à 40 ans de « déconstruction » civique dont vous avez fait parti. Lire la suite

Autres interventions périscolaires : bourse au mérite

Explication de vote par Vincent Lecaillon – 23 juin 2016

Rapport n° 556


Vincent Lecaillon (FN) sur la politique de l… par FNRhoneAlpes

Monsieur le Président, Chers Collègues,

Nous ne bouderons pas notre plaisir, à constater que vous reprenez aujourd’hui une mesure que nous préconisons depuis longtemps !

Mais instituer une bourse au mérite en faveur des élèves récipiendaires d’une mention TB au baccalauréat, ne doit pas être l’arbre de la mesurette électoraliste qui cache la forêt des manquements, fourvoiements et autres démissions de votre famille politique depuis 35 ans. Lire la suite

Liaisons routières départementales – RD 1091 : opérations routières liées à la fermeture du tunnel du Chambon

Explication de vote par Bruno Desies – 23 juin 2016

Rapport n° 554


Bruno Desies (FN) sur la politique routière… par FNRhoneAlpes

Monsieur le Président,

Il y a presque un an l’effondrement du versant montagneux à la hauteur du tunnel du Chambon, sur la route RD1091 entre le barrage du Chambon et La Grave, venait bouleverser les conditions de vie des habitants de la haute vallée de la Romanche, au-delà du tunnel du Chambon et des deux côtés du col du Lautaret.

A l’échelle du temps géologique, on ne peut pas dire que les autorités aient tergiversé le temps de comprendre l’ampleur du phénomène, d’envisager les mesures d’urgence et de réaliser les études des solutions envisageables. Lire la suite