Avis relatif à l’avant-projet consolidé du « Schéma National des Infrastructures des Transports »

Intervention du Maurice Faurobert – 1er Juillet 2011.

                                                     Rapport n° 11.06.438

Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs chers collègues,

Le Schéma National des Infrastructures de Transport se donne pour objectif la mise en œuvre des orientations du Grenelle de l’environnement.

Celui-ci devrait satisfaire vos propres orientations idéologiques du développement durable annoncées dans le schéma régional. Nous y retrouvons en effet la lutte contre le réchauffement climatique et la croisade contre les rejets de gaz à effet de serre.

Mais le SNIT ne vous convient pas :

Premièrement parce que l’Etat ne finance pas assez, et même de moins en moins les infrastructures, au point qu’il s’engagera moins que les Régions. Lire la suite

Politique régionale en faveur du développement de la vie associative et de l’éducation populaire

Intervention de Mireille d’Ornano – 1er juillet 2011

                                                Rapport n° 11.16.442

Monsieur le président,mes chers collègues,

S’agissant de la politique régionale en faveur de la vie associative et de l’Éducation Populaire en Rhône Alpes,vous rappelez dans ce rapport et ce à juste titre, que les associations sont les acteurs du développement social et économique sur notre territoire, ajoutant non sans quelque emphase, qu’ils sont aussi les acteurs incontournables d’une mobilisation citoyenne.

Leur préférant par souci d’altruisme, la vocation citoyenne aux accents moins guerriers, je vous confirme qu’au Front National, nous n’avons pas à démontrer notre attachement au monde associatif.

Personnellement, je veille depuis 25 ans maintenant, aux destinées d’une association caritative dont le maître mot,est de ne jamais compter sur une subvention pour engager une mission et de ne compter pour accomplir une mission, que sur des bénévoles, rien que des bénévoles et toujours des bénévoles. Bénévoles pour lesquels je précise, le seul but que je leur connaisse, est le don absolu et gratuit de leur engagement. Lire la suite

Contrat de plan régional de développement des formations professionnelles(CPRDFP) 2011-2015

Intervention de Dominique Martin – 1er juillet 2011

Rapport n° 11.02.435

Monsieur le Président, chers collègues,

Dans l’exposé de vos motifs, vous nous faites un bref rappel historique des lois successives censées régler la difficile gestion de la formation professionnelle dans notre pays.

- La loi de modernisation sociale en décembre 1993 lorsque l’État, débordé par le problème, s’est désengagé des formations continues sur les Régions mais vous oubliez de rappeler que l’État nous transmettait alors les fameux crédits formation individualisés (CFI) avec leur triste corollaire imposé par la loi, le programme TRACE, Trajectoire d’accès à l’emploi contre les exclusions afin de renforcer le suivi des jeunes de moins de 26 ans les plus en difficulté. Lire la suite

Relancer la dynamique du tourisme social et solidaire en direction de la jeunesse

Intervention de Nicole de Lacheisserie -1er juillet 2011

Rapport n° 11.13.440

Madame la Présidente, chers collègues,

Le tourisme social et solidaire est né d’une exigence éthique portée par une revendication militante.

En 1936, on verra avec la loi des 15 jours de congés payés le départ en vacances de centaines de milliers de salariés.

En 1947, on constatera l’émergence des maisons familiales, des comités d’entreprise puis le tourisme de masse commence à se développer.

En 1960, la troisième semaine de congés payés verra l’offre touristique évoluer avec les villages de vacances. Nous étions loin, à cette époque, de construire le citoyen de demain. Lire la suite

Soutien de la Région Rhône-Alpes aux jeunes sans-papiers en formation

Intervention d’Alexandre Gabriac – 1er juillet 2011

…sur le rapport du « Front de Gauche » concernant le soutien de la Région aux sans-papiers.

Monsieur le président, mes chers collègues,

Vous nous demandez aujourd’hui de nous prononcer sur un rapport réclamant le soutien de la Région Rhône-Alpes aux jeunes sans papiers.

Je vais peut-être vous surprendre, mais je trouve ce rapport assez incomplet.

En effet, que vous encouragiez l’installation illégale d’étrangers sur notre sol, cela ne me surprends plus. Cela dit, pour compléter votre rapport, je pense que vous avez malencontreusement omis de préciser ces quelques points :

- La régularisation des sans-papiers mineurs a pour but de peser également sur la régularisation de leurs parents. Lire la suite